Err

le comptoir d'herboristerie

Vente en ligne de plantes aromatiques et médicinales,
de tisanes et d’infusettes biologiques.

EN SAVOIR PLUS SUR L'HERBORISTERIE

Plantes et territoires : Une économie écologique au service des Hommes et de la Terre*

« Maintenant derrière le hangar écoute le cri que tu n'entendais pas, le noir cri des aromates, mais il fallait vivre ».(1)

Le poète Jean Grosjean dans Nathanaël a discerné la confusion naturelle de nos aspirations, de nos gestes et de leurs conséquences, notamment envers l'espace végétal. Ce court extrait de poème en montre toute l'étendue.

Voilà 43 ans que j'ai le privilège de travailler dans l'univers de l'herboristerie. J'ai été cueilleur, producteur, négociant. Depuis la première heure, engagé en agriculture biologique et en cueillette de plantes sauvages écologiques au cœur du massif des Monédières en Corrèze. Vers le milieu des années 70, avec les pionniers de Nature et Progrès et en Allemagne avec les diffuseurs de la Biodynamie, j'ai eu la chance de recevoir les bases qui fondent ma pratique. J'ai rencontré pharmaciens, herboristes, marchands, collecteurs, agronomes, courtiers, paysans de France et du monde entier.  J'ai eu la chance de cotoyer des personnalités exceptionnelles et diverses parmi celles qui nous ont quittés telles que Albert Gazier, Philippe François, Jean Valnet, Maurice Mességué, Jean-Marie Pelt et bien d'autres qui m’ont engagé vers la lecture des trésors de la littérature concernant les plantes, m'ont permis d'apprendre ce métier, m'ont donné du travail ou m'ont soutenu dans mon aventure.  Mon expérience me conduit jusqu’à vous pour essayer de témoigner en faveur du projet de diplôme d’herboriste et des bienfaits qui en sont attendus.

Jean Maison

*Intervention au Sénat du 24 mai 2019 « Les métiers de l’herboristerie, état des lieux et perspectives ».

Merci au sénateur Joël Labbé ainsi qu'à Fanny Duperray pour leur invitation ainsi que pour le travail accompli dans le cadre de la Mission sénatoriale sur l'herboristerie.